home maison Des éoliennes chics pour la maison ?

Des éoliennes chics pour la maison ?

Philippe Starck vient de dévoiler ses futures éoliennes qui rendent accessibles à tous la production d’énergie écolochic et avec classe.

On en parle depuis deux ans maintenant, comme nous l’indique l’émission de France Info de 2008 dans laquelle le plus célèbre des designers français faisait déjà la claque. Et bien ça y est, c’est fait : les éoliennes écologiques et écolochic de Philippe Starck sont prêtes à être produites. C’est comme prévu l’italien Pramac qui en assurera la production et la commercialisation.

Mais qu’est-ce qu’un designer, même de renom, pouvait apporter à des éoliennes pour la maison ? Et bien, du design justement ! L’approche du génial (et bizarre) trublion français est double : rendre accessible à tous l’accès à une production d’électricité à l’aide de ressources renouvelables, et d’une ; faire que l’instrument de cette production d’électricité s’intègre le mieux possible dans le paysage commun, et de deux.

STARKEt bien pari tenu avec les deux éoliennes du sieur Starck. La première, la plus petite, est rectangulaire. Oui, vous avez bien lu, et vous pouvez le vérifier vous-même sur les illustrations. Elle est rectangulaire et translucide. Une forme au design idéal pour se faire oublier sur le toit d’une maison. Elle a été conçue pour produire jusqu’à 400 watts dans un silence détonnant, et en étant presque invisible. Elle pourra être installée quasiment partout (toit, jardin, etc.), puisque ça forme la rend indépendante du sens du vent. Elle fonctionne même dans les turbulences créées par la présence d’immeubles ou de maisons aux alentours. Cette petite beauté devrait être accessible pour environ 2500 €.

Si la première éolienne mesure moins d’un mètre de diamètre, la seconde et plus importante, avec une envergure d’environ 1m50. Sa forme est également particulière, puisque nous quittons la métaphore du rectangle pour rejoindre celle du fouet de cuisine. Etonnant design, mais qui confère à la belle la capacité de délivrer une puissance de 1 kilo-Watt. Ca, c’est bien. Mais, à la différence de la première, elle ne pourra pas être installée de partout, de part son envergure, et elle coûtera sensiblement plus cher : environ 3500 € sortie d’atelier .

Tout ceci reste dans le domaine du raisonnable, surtout si l’on veut faire du bien à notre planète tout en faisant des économies et en dotant notre habitat d’un style que tout le quartier nous enviera. Allez jeter un oeil sur le site de Pramac créé pour l’occasion.