home meubles les boutis : meubles pour la maison

les boutis : meubles pour la maison

Le boutis, ouvrage d’origine provençale, imbibé de soleil et de ciel bleu, relatait autrefois des bribes de vie patiemment brodées sur de blanches toiles de lin, de coton ou de soie.

Au XIIIème siècle apparaissent les premières pièces brodées par la technique de bourrage de laine appelée broderie en rondes-bosses. Cette technique permettait de sculpter la toile et de faire apparaître en relief les motifs préalablement dessinés. C’est en Méditerranée qu’est née cette technique. Les échanges commerciaux et culturels entre les pays permettent de  connaître les tissus les plus riches et les plus étonnants. Les contacts avec l’Inde influencent l’Occident. La tradition des techniques de piquage dans le sud de la France remonte à l’arrivée de toiles peintes venant des Indes ou de Levant dans le port de Marseille.

boutisLa production « des indiennes », des étoffes piquées connaît un véritable succès et en particulier dans le midi de la France. La technique de broderie ou de piqué consiste à  faire apparaître en relief les motifs, entre deux épaisseurs de tissu, bourrés de coton. Considérée comme un véritable art décoratif, il n’était pas inhabituel pour les ateliers de piquage de faire appel à des artistes pour réaliser les dessins, et la technique du boutis était souvent réservée aux brodeurs les plus professionnels et les plus expérimentés.

Grâce à elle, des histoires d’amour, des récits fabuleux sur la vie de personnages célèbres, des légendes, des initiales entrelacées, des scènes champêtres sont ainsi reproduits au fil et à l’aiguille et  parvenus jusqu’à nous. Le boutis est utilisé pour réaliser aussi bien du linge de maison :  tapisserie, taie d’oreiller, couverture, couvre-lit, rideaux, que des vêtements tels que le jupon, qui était largement diffusé dans le Bas-Languedoc des XVIII et XIXè siècles, les capes, ou encore les brassières d’enfant. Les boutis accompagnaient ainsi les êtres, du mariage à la naissance. Par leur solidité, ils étaient  souvent transmis de génération en génération.

boutis2Aujourd’hui, le boutis est devenu un objet contemporain, toujours  avec la même technique, il pare notre intérieur, concilie la mode et la tradition. Pour varier les plaisirs, le boutis se dote de motifs fleuris, de tons chaleureux comme le chocolat et l’orange, s’adapte aux couleurs les plus tendances comme l’aubergine, le lilas ou pistache, ose les combinaisons  les plus folles avec les bicolores anthracite et lilas. Mais pour les inconditionnels de la tradition, les imprimés ton sur ton, les couleurs pastel sont toujours au rendez-vous.

Alors, que l’on soit à la campagne, à la ville ou  à la mer, le boutis égaie nos canapés, adoucit notre chambre, enjolive notre table, habille une méridienne…Qu’il soit en lin , en coton, en velours, en satin ou en soie, le boutis enchantera toujours notre intérieur et nous enveloppera de douceur.