home tendance pollution intérieure : DES PLANTES À NOTRE SECOURS

pollution intérieure : DES PLANTES À NOTRE SECOURS

Fin de notre reportage consacré à la pollution intérieure de maisons nettoyée par les plantes .

Comment font les plantes pour convertir les émanations toxiques en matière inoffensive pour la santé humaine ?

Certaines d’entre elles acheminent les émanations jusqu’à leurs racines où elles sont détruites par les micro-organismes de la terre. Pour que l’efficacité soit au maximum il faut que l’air circule au niveau des racines mais il faut aussi que les plantes soient bien arrosées ainsi l’air y passera plus facilement et l’expiration sera plus efficace ! Néanmoins pour votre bien-être et celui de vos plantes, si le temps le permet, il est recommandé d’aérer tous les jours chaque pièce durant au moins 10 minutes.

Voici quelques plantes qui pourront rejoindre votre intérieur si cela n’est pas déjà fait et qui sont parfaites pour la dépollution de votre intérieur : dieffenbachia, spatiphyllum, aglycone, faux-papyrus, dracæna, clivia, lierre, cactus, chlorophytum, philodendron, ficus, chrysanthème, azalée, syngoniums, berberas, sansevirias…

Nous sentons bien instinctivement que les plantes nous font du bien en plus d’embellir nos intérieurs. Dans un avenir proche, si les mentalités évoluent dans le bon sens, on devrait pouvoir admirer de vrais jardins d’intérieur dans les grandes sociétés et qui auront la fonction d’épurer de manière naturelle l’air intérieur !