Vrai/Faux sur les stickers muraux de votre maison

Voici un aperçu des questions et idées reçues les plus fréquentes concernant la pose des stickers…

  • « Les stickers ne peuvent pas être posés sur toutes les surfaces » ?
    Faux : on peut les coller sur toutes les surfaces, pourvu qu’elles soient lisses (bois, carrelage, marbre, vitres, matières plastiques et papier peint).

  • « On peut coller des stickers sur le papier peint » ?
    Vrai et faux : on peut coller des stickers sur la majorité des papiers peints, mais attention à ceux dont la trame est fragile !

  • « On ne peut plus enlever un sticker qui a été collé » ?
    Vrai et faux : on peut ajuster la position du sticker quelques secondes après l’avoir collé.
    Avec précaution, on peut également décoller un sticker plus tard. Pour cela, soulevez une extrémité avec un cutter, ou, s’il s’agit de grands stickers, chauffez le vinyle avec un sèche-cheveux. Néanmoins, si vous souhaitez le recoller ailleurs, vous prenez le risque que le vinyle s’étire et se déforme.
    Exceptions : stickers stick-on/stick-off et stickers en PVC.

  • « Les stickers abîment les murs » ?
    Faux : l’adhérence des stickers est mesurée par les fabricants de façon à ne pas altérer le support. Attention seulement aux stickers non dédiés à la décoration intérieure : ils ont un pouvoir d’adhérence trop fort et ne doivent donc pas être posés au mur.

  • « Les stickers laissent des traces sur les murs » ?
    Vrai et faux : généralement, les fabricants assurent un « zéro trace » pendant les quatre années qui suivent la pose. Mais, comme lorsqu’on retire un cadre, le support du sticker sera plus blanc que le reste du mur, soumis, lui, à l’usure naturelle.